ven.

18

févr.

2011

Biographie de sœur Maria Socorro OTEIZA

Maria Socorro OTEIZA est née le 13 janvier 1926 à Navarra, Espagne. Elle a fait les premiers vœux à 20 ans dans la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Bordeaux.


Après ses premiers vœux, elle a eu sa première obédience à Bordeaux (France) où elle a passé quelques années. Elle a senti que le Seigneur l’appelait pour aller en Mission et elle a exprimé son désir missionnaire. Elle fut envoyée au Cameroun en 1957.


En 1968 elle a été envoyé en République Démocratique du Congo (RDC) où elle a passé plus de 30 ans. En 1996, elle est rentrée en Espagne pour «sa retraite» et c’était la première fois qu’elle allait travailler dans son propre pays.


En 1998 la Mère Générale lui a demandé d’aller au Rwanda, précisément à Rushaki, pour un service de trois mois. Les trois mois sont devenus treize ans ! Elle a tellement aimé ce pays qu’elle s’est rendue disponible pour y rester. Son tempérament ouvert, joyeux, accueillant et son cœur universel la faisaient rajeunir de jour en jour.

 

Sœur Maria était une femme de foi et disponible pour faire la volonté de Dieu en tout. Femme forte, courageuse, enthousiaste, de relation, elle était bien enracinée dans sa vocation religieuse Elle s’est nourrie de notre spiritualité Sainte Famille contemplant souvent Jésus, Marie et Joseph qui cherchaient en tout Dieu Seul. Cela était pour elle l’essentiel de sa vie et elle nous le répétait souvent ainsi que l’importance de la vie communautaire où elle trouvait un grand soutien.


Ses différents apostolats l’ont toujours épanouie: service pastoral, catéchèse, promotion de la femme et l’animation sociale dans les villages. Elle était toute proche du peuple. Elle a vécue les valeurs de la Sainte Famille de Nazareth dans le don de soi, dans la joie, la simplicité, le travail cachée et la confiance en Dieu. Elle était une Femme de prière e elle avait une dévotion spéciale pour Saint Joseph qui devait donner solution à tous les problèmes…

Sœur Maria était notre grande sœur, très serviable, fraternelle et affectueuse et aussi la «grand-mère» de beaucoup d’autres personnes...


Elle avait le souci de l’unité, de la communion et le désir d’être et faire FAMILLE. Son grand cœur était universel, elle accueillait tout le monde. Les jeunes sœurs l’ont surnommée «MARIA de MON CŒUR» comme elle-même leur disait.


Le 5 février sœur Maria a participé au pèlerinage diocésain à Kibeho pour célébrer la journée mondiale de la Vie Consacrée et pour offrir ses 65 ans de Vie Religieuse à Notre Dame. C’est le lendemain qu’elle a commencé à se sentir mal. Elle qui était rarement malade s’est affaiblit au point que le 14 février 2011 à 85 ans, elle a rendu son âme au Seigneur, en toute conscience, dans la paix et en sérénité. 

 

Sr Weronika, Supérieure de la Communauté des Soeurs de Sainte Famille de Bordeaux, Rushaki.


24 Kanama 2014: Icyumweru cya 21 mu byumweru bisanzwe

         AMASOMO:
Iz 22, 19-23abr /> Rom 11, 33-36
 Mt 16, 13-20


«Wowe uri Kristu, Umwana w'Imana Nzima. »